L’hiver est (encore) là!

 Ca et là, je lis et entends beaucoup de commentaires se plaignant de la longueur et de la rigueur de l'hiver 2012-2013. On l'oublie un peu et il faut le rappeler: le printemps est une entre-saison, une transition entre les frimas hivernaux et les chaleurs estivales. Même si la durée d'ensoleillement augmente depuis plus de trois mois et favorise donc notre production de mélatonine, la Terre se réchauffe lentement et je voudrais en profiter pour suggérer quelques actions en faveur de l'environnement et de nos finances personnelles.

1. Un peu plus tardivement que l'an passé, mais très bientôt quand même, nous pourrons stopper la production de chaleur pour le chauffage de nos habitations bien à moyennement bien isolées.

2. Cette interruption s'accompagnera sans doute du port d'un pullover pour les quelques soirées un peu trop fraîches qui viendront jusqu'aux saints de glace du 11 au 13 mai.

3. Il est temps de songer à vérifier les stores et autres toiles de tente qui nous protègeront des ardeurs du soleil d'ici quelques semaines.

4. Si vous utilisez une sonde géothermique couplée à une pompe à chaleur pour votre chauffage et pour le préchauffage de votre eau chaude sanitaire, n'oubliez pas que cette ressource gratuite n'est pas inépuisable. Il ne faudrait pas extraire une puissance de chauffage supérieure à 30 W par mètre linéaire de sondage: la Terre se réchauffe lentement.

5. Et ceci nous ramène à la sobriété qui est la base de toute action énergétique: isoler murs, toits, plafonds et fenêtres, économiser en coupant les équipements dont dont nous n'avons pas besoin et entretenir nos équipements techniques pour leur conserver la meilleure performance possible. Un audit peut s'avérer très utile pour identifier les points d'action les plus rentables économiquement et en confort.

Tagués avec : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.